SAEA - Service d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage

Titulaire de la Chaire en enseignement 2018

Bannière du programme de chaires en enseignement universitaire

 

La nouvelle Chaire en enseignement universitaire de l’Université d’Ottawa vise à cartographier l'internationalisation à l'échelle de l’institution

Le Service d’appui à l'enseignement et à l'apprentissage (SAEA) est fier d'annoncer la récipiendaire de la Chaire en enseignement universitaire (2018-2021), la professeure Rebecca Tiessen en collaboration avec les professeures Nadia Abu-Zahra et Emily Willsen tant que co-candidates.

Le projet – Internationaliser le campus de l’uOttawa: un exercice de cartographie et de mobilisation

Pour une durée de trois ans, les professeures Tiessen, Abu-Zahra et Wills,de la Faculté des sciences sociales, collaboreront sur ce projet avec le soutien du Bureau international, du Centre Michaëlle Jean pour l'engagement mondial et communautaire et de nombreux groupes étudiants. Le projet sera axé sur une participation plus active du corps professoral dans l'internationalisation de l’université et intensifiera les efforts pour internationaliser les programmes d'études, ce qui contribuera à faire de l'Université d'Ottawa une université de réputation mondiale vouée à l'excellence en apprentissage interculturel. 

Les objectifs de la Chaire sont les suivants :

  1. évaluer et cartographier les stratégies d'internationalisation existantes parmi les professeurs et le personnel de l'Université d'Ottawa et partager l'information entre les facultés au sujet des pratiques efficaces d'apprentissage à l'échelle mondiale;
  2. examiner les occasions d'apprentissage en matière d'internationalisation en relation avec les résultats d'apprentissage de l'initiative uOGlobal afin d'évaluer les réussites et les lacunes;
  3. développer un plan pour améliorer ces expériences éducatives internationales, développer et concevoir de nouveaux modèles d'apprentissage et mobiliser l'adoption par les facultés d'un programme et d'un apprentissage transformateurs et mondialement engagés pour les étudiants;
  4. partager les connaissances dans le cadre d'une initiative de « formation des formateurs » pour faciliter l'amélioration d’une perspective internationale dans le développement des programmes.

La titulaire de la Chaire et les co-candidates

 

Photo de la titulaire de la Chaire avec ses trois co-candidates

 

Rebecca Tiessen (au centre) est professeure titulaire et directrice adjointe de l'École de développement international et mondialisation. Ses intérêts de recherche comprennent l'éducation à la citoyenneté mondiale et l'internationalisation des établissements d'enseignement supérieur; le bénévolat international; les parcours professionnels des diplômés en études de développement international et le domaine de genre et développement. Elle est membre active de l'équipe uOGlobal de l'Université d'Ottawa pour promouvoir les possibilités d'apprentissage international et interculturel offertes aux étudiants. L'une de ses publications les plus récentes est un numéro spécial édité par Voluntaris: Journal of Volunteer Services sur « Insights on International Volunteering: Perspectives from the Global South » (2018).

Nadia Abu-Zahra (à droite) est professeure agrégée à l'École de développement international et mondialisation et membre du Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne et du « Refugee Hub » de l'Université d'Ottawa. Ses recherches portent sur les obstacles à la liberté, y compris l'éducation, et sur la façon de surmonter ces obstacles. Elle est intéressée à travailler collectivement à la décolonisation en mettant l'accent sur l'enseignement supérieur et à promouvoir et encourager l'apprentissage transformateur.

Emily Regan Wills (à gauche) est professeure adjointe à l'École d'études politiques, où elle enseigne les méthodes de recherche et la politique américaine et comparative. Ses recherches portent sur la société civile et les mouvements sociaux dans les espaces transnationaux entre le monde arabe et l'Amérique du Nord. En tant qu'enseignante, elle met l'accent sur l'utilisation de la technologie, des médias et de l'expérience du monde réel pour inciter les étudiants à réfléchir, manifester une pensée critique et à transformer les idées en actions.

L’initiative de la Chaire en enseignement universitaire

Partie intégrante du plan stratégique Destination 2020, les Chaires en enseignement universitaire soulignent l'engagement de l'Université d'Ottawa envers l'excellence en enseignement. Les Chaires visent à :

  • promouvoir des pratiques d'enseignement et d'apprentissage innovatrices qui bénéficieront à l'ensemble de la communauté universitaire;
  • reconnaître la valeur du leadership et de l'excellence en enseignement universitaire;
  • soutenir les professeurs qui se sont engagés à faire progresser la recherche en enseignement et en apprentissage afin d'avoir un impact sur les pratiques au sein de l'Université.

Pour de plus amples renseignements sur l'initiative des Chaires en enseignement universitaire ou sur les projets menés par les titulaires actuels et précédents, visitez le site Web du SAEA à : www.saea.uOttawa.ca/site/Chaires.